La dépendance affective ou l’enfer des relations destructrices

Vous donnez beaucoup à l’autre et recevez peu, ou pas, en retour ? Peut-être n’est-ce jamais assez, voire un dû ?

Proie de choix des manipulateurs, vous vous laissez malmener mais vous restez, votre hantise de la solitude étant plus forte que la souffrance et l’insatisfaction que vous endurez ? Vous ignorez vos souffrances, mais aussi vos besoins, satisfaisant avant tout ceux de l’autre. Vous continuez d’espérer un changement, un retour en grâce, accroché au souvenir de quelques moments heureux. Vous tentez de vous rassurer en trouvant de bonnes raisons à ses comportements … Ecornant chaque jour un peu plus, une estime de vous déjà faible … Et si l’autre vous quitte, c’est la chute, la glissade sur le toboggan de la dépression.

OU peut-être …

Vous estimez que l’autre doit tout vous donner, faire votre bonheur, l’exclusivité de son attention et vous n’en avez jamais assez ? Vous exigez d’être le centre de sa vie ? Vous prenez avec autorité, usant de chantage affectif, rongé par la jalousie ?

Dans les deux cas, vous vivez des relations affectives souffrantes, aliénantes, vous empêchant de quitter la relation ou de vivre votre vie de façon autonome et indépendante :  vous souffrez probablement de dépendance affective .

C’est une addiction à la personne, comme d’autres le sont à des substances ou à des comportements. Difficile de s’en dépêtrer seul.

Que la relation soit parentale, amicale ou professionnelle, cette programmation comportementale se retrouvera dans toute l’histoire de vie. Les mécanismes souvent activés dans l’enfance, engendreront des schémas relationnels répétitifs et toxiques.

En parfaite connaissance de ces rouages dévastateurs, je vous aide à déprogrammer ces comportements. Cette démarche vous permettra de découvrir le chemin de l’autonomie, de restaurer estime et confiance en vous. Dès lors, vous pourrez choisir des relations équilibrées en donnant ET en recevant dans un respect mutuel.

0
  Et aussi