Le Harcèlement Moral : l’arme invisible

L’image de la campagne de l’ONU pour la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Le harcèlement moral est une technique d’agression et de destruction de l’être. C’est une conduite abusive qui par des gestes, paroles, comportements, attitudes répétées ou systématiques vise à dégrader, voire rendre insupportables les conditions et l’environnement de vie d’une personne au travail, au sein de la famille ou à l’école. Comme tout traumatisme, ces pratiques causent des dommages physiques et/ou psychiques plus ou moins graves. Ils se manifestent par divers troubles et désordres psychologiques, émotionnels et comportementaux, potentiellement dangereux pour la santé, l’équilibre, voire la survie de la victime (homme, femme, enfants ou personne âgée).

Des actions médiatiques (campagnes d’information et de sensibilisation, émissions, vidéos), des journées de mobilisation nationale et internationale sont organisées sur différentes thématiques autour de la violence, comme les 8 & 25 Novembre 2018, dédiées respectivement au harcèlement en environnement scolaire et à la violence faite aux femmes qui donnent un aperçu assez effrayant de l’ampleur des dégâts, de l’urgence à prévenir et protéger. Le harcèlement scolaire rivalise avec le harcèlement au travail, dans la rue, les transports, tout autant qu’à celui qui sévit à huit clos dans une relation affective toxique. Rappelons ce chiffre effarant : rien qu’en France, tous les 3 jours 1 femme meurt des suites de violences conjugales. Toutefois, les enfants restent les plus vulnérables en tous points et les adultes à qui ils sont confiés, ont la pleine responsabilité d’assurer leur sécurité physique et psychologique.

Pression, dévalorisation, culpabilisation, isolement, chantage, menaces, insultes, abus de pouvoir par la force physique, psychologique ou hiérarchique, tous les ingrédients de comportements déséquilibrés et déséquilibrants sources de dépression, anxiété, burnout, phobies, troubles psycho-somatiques…

Que vous soyez victime ou témoin, agissez, dénoncez ! Des solutions de soutien et d’aide sont mis en place par les services sociaux et les services de police. Il est capital d’y faire appel pour rompre cette spirale infernale. Conjointement, une thérapie efficace avec un travail sur le stress post-traumatique permettra à la victime de se reconstruire intérieurement, de restaurer son estime et sa confiance pour continuer sa vie dans un nouvel équilibre.

0
  Et aussi
  • No related posts found.