La thérapie adaptée à l'enfant

un enfant imagine
L’imaginaire, le royaume de l’enfant.

Guidée par la richesse de mon expérience de maman, travailler avec un enfant est pour moi un moment aussi privilégié que magique. L’enfant est un être en devenir, plein de potentialités qui ne demandent qu’à émerger, croître et embellir, au gré des conditions qui lui sont offertes. Lorsqu’il rencontre une difficulté, il développe ses facultés d’adaptation et n’exprime pas sa souffrance de la même façon qu’un adulte. C’est pourquoi il est important de rester attentif à toute manifestation comportementale qui l’écarte de sa joie de vivre et de sa spontanéité. Pour l’aider efficacement, il faut s’immerger dans son monde.

Tout se met alors naturellement en place, lui permettant de se sentir libre, compris et confiant pour exprimer sa difficultéConnecté à sa créativité et son imaginaire inné, l’enfant se prête facilement aux jeux et expériences qui lui sont proposés. Ils visent à lui fournir toute la latitude nécessaire pour construire ses propres solutions en toute sécurité et manifester d’étonnantes capacités pour rebondir.

Pourquoi et quand consulter ?

Plus l’enfant est petit, plus il est vulnérable face aux événements de la vie. Il sera donc impacté consciemment et inconsciemment par toute source de stress, selon ses propres perceptions. En réaction, des symptômes d’intensité variable peuvent apparaitre : il est important de ne pas en négliger la manifestation et consulter dès que vous voyez persister un comportement ou une attitude inhabituels.

Vous remarquez un changement de comportement chez votre enfant…

  • Cauchemars, difficultés d’endormissement, terreurs nocturnes, énurésie (pipi au lit), hyperactivité, peurs (du noir, des monstres, des masques, de se faire gronder, d’aller à l’école…), refus de faire ses besoins, phobies, colère, tristesse, agressivité.
  • Timidité, difficultés scolaires, manque de confiance, prise ou perte de poids.
  • Tocs, tics, croissance ralentie, ongles rongés, problèmes de peau (eczéma, psoriasis…).

Un divorce, une recomposition familiale, un déménagement, un deuil, une maladie, l’arrivée d’un autre enfant… sont autant d’éléments pouvant perturber son équilibre et présenter une raison de consulter.

La psychologie de l’enfant est très différente de celle de l’adulte. J’adapte donc mon approche tout en gardant à l’esprit qu’un enfant a autant besoin d’être pris au sérieux dans ses plaintes et que de se sentir accueilli en totale bienveillance pour avoir confiance. Un cadre sécurisant et une belle alliance relationnelle me permettent de travailler de façon optimale : l’efficacité des résultats de la psychothérapie de votre enfant en dépend.